Le Bulleblog

jeudi 28 février 2013

Fond vert

L'importance de l'utilisation des effets spéciaux ne date décidemment pas d'hier !

(oui oui, je retourne bosser...)

Au fait, j'allais oublier : si vous aimez les puzzles, j'en ai créé quelques uns à partir de mes illustrations (aux alentours de 150 pièces). C'est par là que ça se passe !

mardi 6 avril 2010

Et pendant ce temps, au Pays des Merveilles...

La version d'origine :

Oui, alors que j'étais bien avancée dans le montage photo, j'ai tilté sur le fait qu'en anglais, "Ulysse" se disait "Odysseus" (merci Naël)... c'est pour cette raison que j'ai passé le texte en français. O:)

Et juste pour dire, quand même : c'est la 500ème note du Bulleblog ! :oJ

jeudi 21 janvier 2010

Le journal...

Ça fait bien longtemps que je n'avais pas mis de montage photo par ici...

Et l'affiche originale :

lundi 24 mars 2008

Gladiator

Ça faisait longtemps que je n'avais pas refait de montage photo... pourtant, c'était pas faute d'avoir des idées !

Avec, quand même, l'affiche originale :

mardi 22 mai 2007

Making Of

Bon, ça sera pas du neuf pour certains, mais ça peut en intéresser d'autres... Voici donc le making of d'un de mes photomontages, à partir d'une statuette Attakus...

Tous mes photomontage commencent pareil : un détourage en bonne et dûe forme. Plutôt que de faire ça à la baguette magique, je préfère utiliser le lasso. C'est plus long, mais je maitrise mieux le résultat.
Sur la palette des calques, on voit le calque avec Grievous associé à un calque de masque : ça me permet d'ajuster le détourage, en enlever par ci, rajouter par là sans toucher à l'image initiale. En dessous, le calque de couleur vive est juste là pour bien voir où j'efface. Il partira plus tard.

Quelques temps plus tard, le détourage est fini. J'ai ajouté un calque de réglage où j'ai poussé la luminosité à fond pour bien voir où j'effaçais au niveau des pieds (la photo initiale est assez sombre dans cette zone-là). Ce calque est provisoire, et partira à la poubelle une fois que j'aurai fini la manip.

Un petit tour par Google images me ramène une photo d'un type avec un chapeau de paille, et des asperges. Détourage et copie sur un nouveau calque. C'est à ce moment-là que mon copain me suggère une idée bien meilleure que celle que j'avais initialement. Exit l'asperge, je retourne sur Google images à la recherche d'outils de jardinage.

Je ne trouve pas vraiment mon bonheur. Tant pis, je me débrouillerai avec ce que j'ai trouvé. Détourage de la fourche, et placement du chapeau de paille.

Comme la photo s'arrêtait avant le bout du manche, je le recrée avec un petit copier/coller (la jonction, même si elle ne se voit pas beaucoup, est cachée par la main), et je grossis l'ensemble pour qu'il tienne bien dans la main.

Je rajoute la pelle, et la place grosso-modo dans l'axe.

Je bidouille un peu la perspective de la pelle pour qu'elle s'intègre mieux, puis je copie la main de Grievous pour la coller sur un calque au dessus de la pelle.

Je rallonge le manche, et redresse la pelle. L'épée apparait en dessous, je l'effacerai avec le tampon.

Une petite vue d'ensemble :

Sur un nouveau calque en mode produit associé à celui de la pelle, je met une légère ombre. Sur un autre, je crée la lumière. Et puis j'éclaircis légèrement le bas de Grievous pour faire ressortir un peu plus les détails.

Même manip sur la fourche. Avant d'oublier, je rajoute l'ombre du chapeau sur la tête de Grievous.

Re-google images... et voici le fond :

J'éclaircis l'image. Malgré ça, la fourche n'est pas très lisible : je vire les feuilles du fond grâce au tampon.

Un petit bidouillage (le rajout d'une texture) me permet de continuer le fond jusqu'au bord inférieur de l'image.

La fourche n'est toujours pas lisible. Je bleuis le fond derrière elle. J'éclaircis par-ci par-là, et je fais l'ombre de Grievous au pinceau sur un calque en mode produit.

Nan, décidemment, ça ne va pas. Je me mets à la recherche d'un autre potager. Après plusieurs essais, je trouve celui-ci :

Un calque par dessus le fond, et je peins un ciel uni pour virer les immeubles.

Et puis je vais chercher un ciel que j'associe à ce nouveau calque. Quelques petits réglages, et il se fond dans le décor...

Je copie le premier plan que je colle par dessus Grievous.

Après avoir affiné le contour des plantes, voici ce que ça donne sur un pied...

... et sur l'autre :

Un très léger calque jaune sur l'ensemble pour lier le tout, et voici le montage terminé !

Pour plus de facilité, j'applatis l'image, et l'exporte sur un nouveau document. Fond vert, un contour plus sombre autour de l'image, la typo... rien de bien sorcier.

Je fais une copie d'écran du logo Attakus, et remplace le "collection" par "édition"

J'importe le résultat sur mon livre, et le cale au niveau du logo de l'éditeur, après avoir viré le fond bleu d'un coup de baguette magique :

Je crée un calque en mode "couleur" que j'associe au logo, pour qu'il s'incruste mieux dans la maquette. Je passe certains élements en vert, d'autres en jaune.

Je cale bien la typo... voici ce que ça donne à cette étape.

Un trait clair, un trait foncé, et la reliure apparait.

Pour finir, je rajoute une texture par dessus pour casser le côté trop uni du vert. J'en profite pour éclaircir et assombrir certaines zones, pour donner, par exemple, l'impression de papier corné.

Le montage est fini !

mercredi 25 avril 2007

Joyeux noël

Bon, c'est pas possible pour du neuf... :(
... donc je vais au moins mettre du moins vieux que dans les dernières notes.

Voici ma participation au calendrier de l'avent Bulledair 2005 (qui est devenue ma carte de vœux dans la foulée, on est flemmarde ou on ne l'est pas) :

Avec le dessin utilisé pour l'affiche, éhontemment repompé sur une vieille pub Coca-Cola :

Et puis, sur ma lancée, j'ai fait une version spéciale, avec une private joke trop longue à expliquer ici...

(et encore le dessin... la pose vient d'une photo, mais je ne sais plus laquelle) :

mardi 5 décembre 2006

La Vénus de Milo dévoilée

Grâce aux progrès de la science, on a enfin réussi à reconstituer la statue mythique !

D'accord, d'accord, elle a bon dos, la science... :D un grand merci à nyl qui m'a laissée la photographier avec son tricot sans savoir ce que j'allais en faire...
Pour la petite histoire, cette statue m'a également servi pour l'un de mes tout premiers montages photos. J'essayerai de retrouver ce document compromettant un de ces jours ;)

mercredi 15 novembre 2006

Cette semaine dans vos salles

J'avoue, ça me fait rire...

Tibou, qui n'a honte de rien, m'a demandé de ne pas oublier de le créditer pour "Cate Blanchette". Voilà qui est fait.

En passant, voici l'affiche originale :

lundi 23 octobre 2006

Résumé

Attakus, qu'est-ce ? Avec un "c", c'est un papillon, mais avec un "k", c'est "l'éditeur et le distributeur de la collection des statuettes sculptées par l'atelier Bombyx".
Et donc, Attakus a un blog. Récemment y étaient rassemblés les nombreux montages photos que j'ai pu réaliser à partir de leurs sculptures durant mes quelques années de présence sur leur forum.

Merci Attakus, ça me fait une note à peu de frais :o)

mardi 10 octobre 2006

Johnny Bangher

Fut un an et des patates de cela, un groupe de joyeux olibrius décida de créer un blog à la gloire de l'idole des jeunes qui ne le sont plus trop à présent, j'ai nommé, Johnny Bangher.
Johnny Bangher et les Jailed Geeks (Johnny Bangher & the Jailed Geeks dans le texte), c'était le rock à l'état pur. Il fit la couverture de nombre magazines (Télérama, Rock & Folk, les Inrockuptibles, Femme actuelle), eut droit à des produits dérivés, des scandales, et laissa dans les mémoires des tubes intemporels tels que Paris appelle, Karen avec des Rubis dans l’Océan, ou Torsion et cri. On put remarquer que l'engouement pour sa musique n'était pas passé lors d'une vente aux enchères d'une chemise de Johnny sur Ebay, qui atteignit la somme rondelette de 2015 euro.

Moi-même, en fouillant dans le grenier de mes parents (c'est pratique, un grenier, dans ces cas-là), j'ai retrouvé certaines reliques que je me suis empressée de communiquer aux responsables du blog. Ainsi, par exemple, un ticket de concert, un briquet et une paire de chaussettes.

Et puis, la belle émulation du début passa, et les créateurs du blog se séparèrent, partant chacun sous d'autres cieux. Le blog, resté à l'abandon, vit apparaître certaines publicités, telles de mauvaises herbes, et des images furent définitivement perdues...

Pourtant, non, Johnny Bangher n'est pas oublié ! Et c'est avec une certaine émotion que je vous présente aujourd'hui un produit dérivé dont on n'avait pas encore parlé... un jeu vidéo, de la belle époque pré-gameboy dont le héros n'était autre que le grand Johnny !

mercredi 27 septembre 2006

Coupure Pub

En attendant le nouveau style, un montage photo à partir de statuettes Attakus, pas très récent, mais je l'aime bien :o)

(pour les curieux, le livre est plus visible sur mon site)