Oui, bon, ça n'existe qu'en un exemplaire collector, mais c'est un début :)

On prend un vieux porte-journaux, un bon gros drap des grands-parents, un pantalon usagé (pour les petites bordures décorées, techniquement appelées "passepoil"), du fil à broder, ainsi qu'une môman qui accepte gentillement d'apporter son savoir-faire en couture (et sa machine à coudre). Et quelques jours plus tard, voilà le plus beau des paniers à linge sale ! O:)